Les bars et lieux lesbiens et LGBTQIA+ sont des lieux site de rencontre essentiels pour la communauté. Ils font partie de l’histoire des gens queer et ils existent depuis maintenant plusieurs décennies.



À la folie


Festival bear, bingo drag, brunchs kids-friendly, soirées trans, backroom afin de les soirées Mustang, pique-niques “zérophobies”, tournois de pétanque ou expériences naturopathique… à la folie sait être aussi several los cuales la communauté, et c’est ce qui fait mouche. Elle est autant diurne que nocturne, aussi hétéro que gay ou lesbienne, aussi cisgenre que transgenre. Toutefois, A La Folie est aussi devenu en quatre ans d’existence un rendez-vous sûr « safe destination » pour de nombreuses gens LGBT+.



La Java


“Los Angeles Java est un nightclub parisien du quartier de Belleville, située 105, rue du Faubourg du Temple dans ce 10e arrondissement, au sous-sol de la galerie « le Palais du business ». Créée en 1923, cette salle était alors un dance, parmi les plus réputés de la capitale. La salle a accueilli en particulier Django Reinhardt, Jean Gabin, Fréhel et les débuts de Maurice Chevalier et Édith Piaf. Après s’être spécialisée dans la musique latino, La Java s’est tournée vers la musique électronique.”



Cabaret Sauvage


“A travers sa programmation très diversifiée, le Cabaret Sauvage accueille des artistes venus des quatre coins du monde, pour des shows, des nuits électro, latines, des spectacles de cabaret, des bals, du cirque… Un mélange les genres et les gens. Velours rouge et bois ciselé, dining tables et banquettes, lumières et miroirs biseautés, parquet, piste de danse circulaire, Il accueille le spectateur dans un lieu et celle-ci est le sien. Et aux beaux jours, il ouvre sa grande terrasse surplombant le channel.”



Le Bar’Ouf


Ce club lesbien ouvert à toutes et tous recommend des apéros-concerts, des expositions et des jeux de société.



Bonjour Madame


“Bar culturel et militant avec des shows, des expositions, des débats de société, des rencontres littéraires, des pub quizz, des soirées festives… On y parle surtout féminisme, écologie, post-colonialisme, droits LGBTQIA+.”



Gaîté Lyrique


Au cœur de Paris, la Gaîté Lyrique est un lieu média qui parle des countries post-Internet. Ces pratiques artistiques, d’ordinaire numériques, nées et transformées par online, sont ici exposées, mais aussi imaginées, fabriquées, expérimentées et transmises. Espace de découverte afin de comprendre notre époque virtualisée, c’est aussi un lieu de fête, de créativité et de partage.



Mutinerie


“Los Angeles Mutinerie est un club féministe level et afin de les meufs, gouines, biEs, queer et/ou trans. Nous sommes un collectif auto-gestionnaire composé de personnes queer (meufs et trans). Nous nous efforçons de continuellement améliorer nos problems de travail tout en faisant vivre ce club, en nous assurant qu’il reste toujours le advantage obtainable feasible (prix bas, aucune soirée payante, etc.). Donc voilà comme ça tu sais.”